Damien Steck

clip, docu, film, Vidéo

@Lyon

Artiste : Damien Steck, Films sensibles et poétiques

Originaire de Lyon, Damien Steck est un réalisateur plusieurs fois primé en ayant développé un style très personnel empreint de sensibilité et de poésie.

Avant d’être aujourd’hui un virtuose de l’image, Damien est d’abord un passionné de musique. En effet, c’est l’amour pour la musique qui va initialement le pousser à rejoindre une école d’audiovisuel. C’est durant sa première année qu’il découvre les autres facettes liées à l’audiovisuel : l’image et le montage. Rapidement son engouement pour l’image prend le dessus sur le son et il devient alors monteur professionnel pendant près de dix ans avant de devenir réalisateur pour des courts métrages, des documentaires, des clips vidéo, ou bien encore des films de communication international auprès de grands groupes comme LOUIS VUITTON, SEB, ou Bouygues Bâtiment International.

Sollicité par de nombreuses sociétés de production, ce metteur en scène de talent imagine et réalise des films marqués par sa grande sensibilité dont il se dégage une certaine poésie qui en font sa touche personnelle.  À la fois réalisateur, cinématrographeur et monteur, il aime à travailler avec ardeur et assiduité sur les trois facettes de ce métier afin de développer un style sensible et cohérent sur toutes les étapes de création d’un film.

Inspiré par tout ce qui le touche, lui plaît, le bouscule, l’exaspère ou l’enivre, il s’intéresse à comprendre, à travers son cinéma, comment nous fonctionnons en tant qu’humain face à des images, mais plus encore de comprendre l’impact de notre temps sur ces images. Passionné de graphisme et d’images innovantes, il a développé une approche esthétique par le choix de sa direction photo ainsi que par l’utilisation de graphismes en post-production. Séduit par la mobilité et la flexibilité des nouveaux outils de tournages*, il fait partie de cette nouvelle génération de cinéastes qui exploite savament les nouvelles possibilités créatives que permettent de nouvelles techniques.

Son exigence dans le travail et cette curiosité pour les nouvelles tendances lui a d’ailleurs valu de tourner Eyes Open Wide, le premier film de communication en 3D stéréoscopique pour Bouygues Bâtiment International** et de devenir le directeur photo sur un long-métrage américain.

Même s’il passe la majorité de l’année à l’étranger pour les tournages de ses films, la ville de Lyon est un véritable point de repère pour ce cinéaste qui apprécie son cadre de vie doux et familier, bien loin de la vie stressante parisienne et qui lui permet de retrouver ses proches amis. C’est d’ailleurs avec une autre artiste originaire de Lyon, l’ultra talentueuse Julie de Waroquier, que Damien Steck a décidé de collaborer en se lançant ensemble sur Rêvalités, un projet de court-métrage basé sur la rencontre de deux univers distincts mais pourtant intimement liés : la photographie et le film. Un projet entre deux regards, deux approches de l’image, deux sensibilités et qui augure d’une oeuvre singulière, à la fois sensible et poétique.

* avec notamment l’utilisation des APN tel le Canon 5d qui lui permet de faciliter ses tournages tout en exploitant les capacités de son capteur plein format

** récompensé au Brésil, en France et au Portugal

juju
A propos de l'auteur

Julien Mc Laughlin, Rédacteur en chef - passionné par l'art, le multimédia, les médias sociaux et cinévore de la première heure.



Wegotalent veut grandir

Soutenez nous !