This Sweet Little Hush

Photo, portrait

@Strasbourg

Artiste : This Sweet Little Hush, Poésie érotique

Derrière le pseudonyme This Sweet Little Hush se révèle un photographe autodidacte, amoureux des formes féminines.

Avant de s’intéresser à l’art de la photographie, ce jeune artiste strasbourgeois  se découvre une véritable passion pour la chimie, mais il s’investit beaucoup trop dans les associations étudiantes au lieu de suivre les cours, et se voit alors dans l’obligation d’abandonner son projet initial. Il se met petit à petit à la photographie, en souhaitant copier son frère qui possède un Pentax.

Je voulais faire un peu comme lui, mais j’ai très vite senti un plaisir authentique à immortaliser des moments de fête, d’innocence, d’amitié, d’amour.

Le jeune photographe capture les instants à la fois légers et forts, typiques de l’adolescence, puis abandonne son appareil photo durant quelques années, n’ayant pas les moyens de développer ses clichés. Peu de temps après,il y revient, et comme une évidence,  la photographie devient pour lui un véritable projet de vie. Ses clichés sont doux et contemplatifs, érotiques et intimistes. L’artiste aime observer le travail des autres, quel que soit leur domaine.

Je suis vraiment très éclectique, mais je ne peux pas me détacher de la contemplation de la beauté si riche et si diverse de la femme.

Et cette admiration pour les formes féminines lui vient de sa découverte du grand photographe de mode Jean-François Jonvelle, et notamment de son ouvrage Jonvelle(s), qui regroupe ses clichés célèbres. Ces femmes nues, nonchalantes, ont inspiré son travail.

Pour ses shootings, il met un point d’honneur à connaître la personne.

Je saisis la chance que représente chaque contact fortuit ou provoqué, et j’accorde beaucoup d’importance à rencontrer la personne une première fois avant de fixer un quelconque shooting. Cela me permet de voir si j’arrive à lire la personne, si j’aime ce que je devine de sa personnalité.

Adepte de la spontanéité, il pense le cadre initial et laisse le modèle prendre possession de l’espace comme il l’entend. Il apprécie la lumière naturelle et n’utilise l’éclairage artificiel qu’en de rares occasions. Pour le traitement, le raisonnement est le même : l’artiste se laisse porter par son instinct, modifiant les images intéressantes sur Lightroom et réalisant des brouillons qu’il abandonne avant de les reprendre plus tard, à tête reposée. TSLH travaille en solitaire et ne compte aucune collaboration à son actif.

C’est à mon sens une condition primordiale pour pouvoir laisser place à un échange personnel de qualité avec le modèle.

This Swee tLittleHush nous livre un point de vue personnel autour de la beauté féminine, dans une ambiance tamisée qui fait naître un érotisme poétique, très loin d’une quelconque vulgarité.

Solene Vignali
A propos de l'auteur

Solene Vignali, apprentie musicienne, jongle entre son amour pour les images et sa passion des mots



Wegotalent veut grandir

Soutenez nous !