Le B.a-ba pour developper son potentiel artistique.

Art, peinture

@France

Dossier : Le B.a-ba pour développer son potentiel artistique., Awa

Niveau : débutant

Les amis, la Rédac’ a pris une décision ! Pour aider les jeunes talents à bien démarrer leur carrière artistique, quelle qu’elle soit, nous avons contacté un petit nombre d’artistes présents sur Wegotalent, afin d’aller pour vous, à la pêche aux conseils.

Pour le premier entretien, nous avons choisi Awa, talentueux peintre Lillois, qui a aiguisé notre curiosité, par sa technique particulière et ses œuvres Rock’n’roll ! Celles-ci sont inspirées par les deux grands arts urbains que sont le street-art et le tatouage, et réalisées sur fond de café. Artiste très prometteur, nous croyons fortement au succès d’Awa et en ses conseils avisés. Suite à notre agréable interview avec lui, nous avons retranscrit pour vous, les précieux conseils que l’artiste nous a livrés.

 

1
Nom : Awa
Ville : Lille
Discipline : peinture
sa page wegotalent

 

Le B.a-ba pour développer son potentiel artistique

Devenir un artiste et se parer de l’aura sensationnelle qui en découle, oui, mais comment ? L’idée semble séduire un public toujours plus large, pourtant,  son exécution n’est toujours pas facile. Noyé sous la masse de disciplines, il n’est pas chose aisée de trouver son médium favori. Nous avons donc cherché à dégager les étapes indispensables pour se lancer, afin de vous permettre d’y voir plus clair.

  1.  Trouver son univers.
  2.  Choisir la bonne technique.
  3. Commencer par faire simple.
  4. Favoriser l’évolution de son art.
  5. Etre passionné, s’acharner.

1     Trouver son univers :

Pour trouver votre univers, soyez simplement attentifs, et à votre propre écoute. Allez à l’essentiel, la réponse à vos questions, concernant la voie artistique que vous devez suivre, se trouve certainement dans votre quotidien et votre personnalité. Ne vous arrêtez pas aux arts “classiques”, il existe bien d’autres façons de se lancer dans l’art. Tout est susceptible d’être transformé en art pour peu d’avoir LA bonne idée.

En ce qui me concerne, c’est plus fort que moi, je suis obligé de peindre. Je peins tout le temps.

Awa lui, a donc suivi son instinct et ses aspirations, en se dirigeant vers la peinture, puis vers le street-art et enfin l’art du tatouage.

Ainsi, il entremêle ses trois grandes disciplines favorites, et se forge un univers singulier.  En découvrant l’art du tatouage, il aspire à en faire son métier, cependant, le besoin de peindre l’habite. Disposant de tout le matériel nécessaire pour tatouer, le jeune artiste consacre pourtant le plus clair de son temps à ses toiles. Comme il lui est impossible de choisir, Awa ne délaissera aucune de ses passions et préférera les allier, en transposant ses tatouages sur les personnages de ses œuvres. Dans votre cas, vous pouvez tout aussi bien réactualiser d’anciens tableaux chinés, à l’instar de Dave Pollo, que vous lancer dans une série de clichés alimentaires en récupérant le contenu de votre frigo et de vos placards comme Emily Blincoe. Simple mais efficace!

2 3

http://www.wegotalent.com/du-recyclage-de-vieilles-toiles-a-la-sauce-geek

2      Choisir la bonne technique :


Pour choisir la bonne technique, commencez par chercher votre particularité, ce qui vous enthousiasme ou vous caractérise. De cette façon, vous parviendrez certainement à trouver une méthode qui vous est propre. Qui plus est, vous éviterez toutes sortes de contrefaçons. Car, s’inspirer d’une oeuvre célèbre pour la détourner n’est pas exclu, le processus est d’ailleurs très répandu en art, cependant il faut veiller à respecter la limite et à ne pas tomber dans le plagiat.

4

Ici, vous noterez qu’il s’agit purement et simplement d’un détournement, personne n’ira attaquer en justice le vrai monsieur au chapeau pour plagiat du Fils de l’Homme, de Magritte.

5

Voici un cas de plagiat, observez bien, à gauche, la toile originale du cri, de Munch, et à droite, celle d’un amateur. L’auteur de la réplique risque bien un petit procès…

Awa, quant à lui, a su intégrer à sa peinture l’élément phare de son quotidien: le café. Ce procédé original permet aujourd’hui à ses œuvres d’être reconnaissables entre mille. Gros buveur de café et sans le sou, l’artiste fait en réalité ce choix pour le faible coût du matériau, et tente l’expérience en l’apposant sur toile. A sa grande surprise, le rendu est fabuleux. Du coup, c’est décidé, la technique est adoptée.

6

Vous pouvez voir ci-dessus le fameux fond de café d’Awa.

Ici, Fred Tomaselli utilise aussi un élément clé de son quotidien: les cachets, pilules et autres drogues… (à prendre au second degrés bien entendu!).

7

http://www.wegotalent.com/de-lecstasy-sur-toile

 

3      Commencez par faire simple :

 Ça y est, vous avez trouvé votre technique de prédilection. Voici donc une petite préconisation d’Awa, qui vous sera sans nul doute profitable : commencez par faire simple. En effet, créer à votre échelle semble être un point capital, pour bien démarrer une discipline. Ceci vous permettra de vous familiariser doucement avec vos techniques, vos procédés, et de cerner, pas à pas, vos réelles envies artistiques.

 Il faut prendre le temps de progresser, si l’on va trop vite on se perd dans ce que l’on fait.

Le petit plus d’Awa : il favorise de préférence les petits formats, qui se vendent plus facilement sur le marché de l’art, les prix étant plus abordables. Cela lui permet donc de toucher un public plus large et de renouveler souvent ses œuvres.

8

Michel-Ange a mis quatre ans pour terminer les fresques de la Chapelle Sixtine, alors un conseil, évitez de vous lancer dans l’élaboration d’une fresque murale de 12 mètres sur 23, ndlr.

4      Favoriser l’évolution de son art.

Pour favoriser l’évolution de votre art, il convient d’approfondir votre technique afin, d’une part, de rendre votre démarche plus professionnelle, et d’autre part, de cultiver et de nourrir votre art.  L’art est en effet une discipline de longue haleine, qui ne peut être pratiquée sans beaucoup de passion et un minimum de rigueur.

Awa a suivi une formation aux métiers d’arts, et a ainsi pu améliorer la qualité de son trait, et exploiter différents styles de peinture tels que l’aquarelle, la PAO, le trompe-l’œil…

Mais encore, il travaille en profondeur sur le sens qu’il confère à ses toiles, car il considère que la vraie fierté du métier réside dans l’évolution constante de son art. Alors, ne restez pas sur vos acquis !

Au début, je faisais simplement des choses esthétiques, aujourd’hui j’essaie de créer une histoire, de faire passer un message.

Commencez par dégager les tendances globales de votre discipline pour mieux vous situer, ainsi, vous pourrez voir si vos travaux sont en phase avec la mouvance générale, ou a contrario, en marge de la tendance actuelle. Si tel est le cas, ne vous en formalisez pas, ce n’est pas nécessairement un mal car vos travaux feront peut-être, à leur tour, émerger un style nouveau. Ensuite, tentez de montrer vos travaux afin de recueillir un maximum d’avis: que ceux-ci émanent de professionnels ou de votre entourage, qu’importe, ils vont permettront d’identifier vos points faibles. Cette étape ne peut être laissée de côté car, en effet, ce n’est qu’après avoir mis le doigts sur vos faiblesses que vous pourrez tenter de les atténuer.

9

La Rédac’ (0 an 0 mois et 1 jour d’expérience) VS Awa (+ de 20 d’expérience). Choisissez votre camp.

5   Etre passionné, s’acharner.

Ça y est, vous avez pris conscience que la route sera longue et rude, mais vous ressentez ce besoin incessant de créer. C’est tout ce dont avez besoin, car Awa nous l’affirme, ce qu’il faut avant tout, c’est être sincèrement passionné.

En réalité, tout le monde peut devenir peintre pour peu qu’il travaille et qu’il ait envie.

Cependant, gardez en tête que les débuts ne sont jamais faciles, et que les premières expositions sont parfois compliquées. Il faut accepter les réactions du public, être prêt à entendre ses critiques, qui s’avèreront souvent constructives, et, à défaut, ne pas s’en formaliser.

Je pense que c’est un milieu difficile. Souvent, on travaille beaucoup et on ne vend rien, mais il ne faut pas lâcher.

 Alors, gardez la tête froide en toute circonstance et surtout, soyez confiants, car : une fois votre univers et votre technique trouvée et peaufinée, vos premières créations entamées sobrement, et une fois que la certitude d’avoir fait le bon choix vous aura gagné ; une chose est sûre, armé de vos seuls dix doigts, vous allez faire des merveilles.


Arregoces
A propos de l'auteur

Chloe Arregoces, communicante en herbe, férue de musique en tout genre ; désire affuter sa plume tout en épluchant le web à la recherche de talents.



Wegotalent veut grandir

Soutenez nous !